Littérature française : Les danseurs de l’aube – Marie Charrel

Nous sommes en Europe centrale dans les années trente. Sylvin et Maria Rubinstein doivent absolument fuir la révolution en Russie et se prennent d’amour et de passion pour le flamenco. De Varsovie à Berlin en passant par New York, leur talent est viral et se propage à une vitesse folle.
Seulement, la guerre est là et les jumeaux sont séparés. Maria disparaît, chose inconcevable pour son frère qui va tout faire pour la retrouver et se venger, jusqu’à se glisser dans la peau d’une femme et se faire passer pour quelqu’un qu’il n’est pas. C’est donc ainsi, travesti, qu’il s’engage dans la Résistance contre les nazis.
Plusieurs décennies plus tard, c’est un destin aussi troublant qu’identique qui se joue avec Lukas et Iva qui semble être les réincarnations de Sylvin et Maria. Le talent, la danse, la folie, l’ivresse, le malheur…

Dans ce nouveau roman, Marie Charrel enflamme et déchaine les passions grâce à la sensualité du flamenco qui enflamme les corps et attise la curiosité, la jalousie de tous. Des destins tragiques pour des hommes et des femmes épris de liberté.


Coup de cœur!


Chez L’Observatoire – Commander

Une réflexion sur “Littérature française : Les danseurs de l’aube – Marie Charrel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s