Roman policier : La maison des voix – Donato Carrisi

Pietro Gerber est un hypnotiseur d’enfants. Servant la justice, il essaye de déceler la vérité dans les souvenirs des enfants qui lui sont confiées.
Alors qu’il essaye de comprendre ce qu’Emilian, surnommé l’enfant spectre, a vécu et ce qui est réel, il est contacté par une compère australienne, Theresa Walker, qui lui demande de prendre comme patiente une jeune femme Hanna Hall.
Cependant, Hanna n’est pas une enfant. Il s’agit d’une adulte. Mais la raison de cet appel : Hanna Hall, qui a vécu à Florence jusqu’à ses dix ans, après la séance d’hypnose avec le docteur Walker, a le souvenir d’être la cause de la mort de son frère, Ado, va pousser Pietro à accepter de la rencontrer.
Les premières séances avec Hanna sont étranges mais il prend le parti de continuer à l’écouter. Seulement, à chaque séance, Hanna semble laisser des indices sur sa propre vie, comme si elle le connaissait personnellement. Elle semble savoir qui son père, Mr B était et leur relation conflictuelle. Elle semble connaître sa vie sur le bout des doigts et dissémine des indices ici et là. Tout semble faire penser que cette femme Hanna Hall montre des signes de schizophrénie, mais malgré tout cela, Pietro ne sait plus en quoi croire.
Les étrangers sont-ils réels ? Ne sont-ils que le fruit de l’imagination d’une petite fille ayant vécu un traumatisme ? Ou bien tout est lié, et la vérité cache un bien sombre secret, celui que son père a essayé de lui dire sur son lit de mort ?

Chez Calmann-Levy – Commander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s