Roman policier : Négo – Laurent Combalbert

Stanislas Monville est un ancien militaire, ayant notamment participé à de nombreuses missions clandestines pour le gouvernement français. Après avoir quitté l’armée, il décide créer sa propre entreprise. Son but : agir pour le bien des autres, sans tuer. Il devient alors négociateur et intervient tout autant pour des kidnappings que pour des extorsions.
Après une intervention en Amérique Latine pour l’enlèvement d’un enfant en échange d’une grosse somme d’argent, Stanislas se rend au Japon pour donner une conférence sur son métier et ses méthodes auprès d’une des personnes à qui il a porté assistance lorsque sa fille a été enlevée quelques années auparavant : Mr Seen Loh.
L’homme a donc invité nombreux de ses collaborateurs et amis à suivre la conférence de Stanislas. Tous se montrent intéressés, mais émettent des doutes jusqu’à ce qu’un des collaborateurs posent une question qui va mettre Stanislas dans une position inconfortable : comment agirait-il si lui ou quelqu’un de sa famille était en danger ?
Quand plusieurs jours plus tard, Hector, l’homme de main de Seen Loh lui donne un téléphone étrange, impossible à tracer, et lui demande de répondre à 6h précise le lendemain matin, Stanislas sent au fond de lui ce sentiment qu’il se prépare quelque chose.
L’homme qui le contacte le lendemain se nomme Joshua. Il semble faire extrêmement attention à sa sécurité et ne veut donner aucun indice sur sa vie personnelle. C’est lui qui contrôle tout. Les appels et les informations que peut avoir Stanislas. Alors qu’il lui demande son aide sur un projet qui avoisinerait les 20 milliards d’euros, ce dernier ne veut lui expliquer ce qu’il attend du négociateur sans son accord sur la mission. Stanislas comprend déjà que quelque chose de louche se cache derrière mais l’appel l’intrigue, les manières de Joshua et l’argent mis en ligne, sans compté les éloges que lui a fait Joshua sur ses missions précédentes et sa réputation.
Il accepte alors d’aider cet homme avec son équipe : Moise, un ancien du renseignement israélien, Nathalie, une psychologue québécoise et Markus, un ancien diplomate autrichien. Son équipe se lance sur le projet : négocier l’acquisition de territoires laotiens pour au moins le siècle à venir dans le but de créer une sorte d’arche de Noé, et protéger les espèces animales et végétales du réchauffement climatique.
Ce qui semblait n’être qu’une négociation politique et commerciale sans réelle difficulté va se retrouver face à de nombreuses complications. De plus, la fille de Stanislas, Lara, décide de rejoindre un mouvement écologique parfois violent dans le but de faire prendre conscience des risques que le monde encourt et faire changer les mentalités.
Entre le besoin de protéger sa famille et celui, plus personnel, le poussant à vouloir avoir le fin mot de l’histoire, Stanislas va se lancer dans cette course contre-la-montre, qui pourrait bien être sa dernière.


Laurent Combalbert est un ancien négociateur professionnel, formé au FBI et ancien du RAID. Négo est son premier roman mais il a déjà pu écrire quelques essais comme « Négociator » en 2019.

Chez Calmann-Levy – Commander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s