Littérature française : Les lettres d’Esther – Cécile Pivot

Libraire dans le nord de la France, Esther ouvre les candidatures pour son atelier d’écriture épistolaire. Ils ne sont pas nombreux à se présenter, et n’ont, en apparence, rien en commun mais vont pourtant démarrer leur correspondance, à un rythme plus ou moins soutenu, avec plus ou moins de détails sur leur vie, leur passé, leurs souvenirs et leurs souhaits

Ils sont cinq à partager ces moments d’écriture, de lecture, de découverte de l’autre et de découverte de soi. Entre deux jeunes parents en perdition, une dame d’un certain âge, un homme d’affaire toujours entre deux avions et Esther, notre libraire, raconter sa vie à quelqu’un que l’on ne connaît pas ou que l’on pensait connaître semble à la fois étrange, libérateur, intimiste ou dérangeant.

Et de ces correspondances timides ou prolifiques vont naître des conversations basiques, de grandes réflexions sur la vie et le sens qu’on lui donne, des remises en question ou encore des opinions divergentes.

De ce concept tout simple d’échange de lettres, Cécile Pivot fait naître un roman sublime, vivant et foisonnant à l’heure où nous avons, plus que jamais, besoin de créer et de garder du lien social. Par le regard d’Esther et des participants, ce roman est une immense fresque sur la quête de soi et des autres, un hommage aux êtres chers qui ne sont plus et à notre reconstruction quand quelque chose en nous se retrouve brisé.

Coup de cœur!

Chez Calmann-Lévy

Une réflexion sur “Littérature française : Les lettres d’Esther – Cécile Pivot

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s