Littérature française : Chanson de la ville silencieuse – Olivier Adam

IMG_0189

Elle est à la recherche de son père. Ce père artiste, musicien, chanteur, absent, mais son père. Ce père qu’elle pensait mort depuis des années jusqu’à ce qu’on lui annonce qu’il a été vu à Lisbonne. Ce père qui se cache, qui fuit, qui n’en pouvait plus des paparazzis. Ce père qu’elle pense apercevoir, allure hirsute, des vieilleries sur le dos, mais ce père qui rassemble les passants dès qu’il redevient artiste. Est-ce bien lui?

Un roman familial chantant et enivrant comme un air de bossa nova, une histoire qui nous fait voyager autant qu’il nous tire dans nos retranchements et nous pousse à soulever des sentiments bien profonds. Encore une réussite, comme sait si bien le faire Olivier Adam.

Chez J’ai lu Δ Commander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s