Littérature française : La grande roue – Diane Peylin

IMG_0159

Il y a Tess, puis Emma, puis David et enfin Nathan. Quatre personnages principaux qui construisent ce roman et déroulent le fil de leurs vies respectives.

Tess a perdu pied, dans une nuit sans fin où il lui semble que plus rien ne peut l’atteindre et où plus personne ne peut l’aider, la sauver.

Emma est jeune et belle, des rêves plein la tête et une vie entière qui l’attend. Au détour d’une fête foraine, elle rentre celui qui ressemble à un prince, à son prince, Marc.

David suit le chemin de sa vie comme celui de la route sur laquelle il conduit, comme un robot, en mode automatique. Mais vers où cette route peut-elle le mener?

Et enfin Nathan, celui qui a renoncé à retrouver sa mère, disparue, morte ou non. Mais cette renonciation n’est pas du goût de tout son entourage.

Ces quatre destins vibrants et poignants sont un coup de point à un phénomène sociétal qui ne devrait plus exister, et pourtant… Un roman mystérieux et fluide, merveilleusement bien construit et pensé qui a été comme une évidence pour l’auteure Diane Peylin.

Au sujet de ce dernier, elle nous confit :  » Chaque jour d’écriture, la vie réelle m’apportait un nouvel élément qui construisait chacun de mes personnages et faisait avancer mon roman. Les informations du quotidien ont nourri mon livre. »

Chez Pocket Δ Commander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s