Littérature française : Fille – Camille Laurence

IMG_0220

« Une fille, c’est bien aussi une fille ». Nous sommes en France en 1960 et Laurence va arriver dans ce monde où les filles, les femmes n’ont pas vraiment une place très importante. Elles sont secondaires, comme un accessoire. Laurence. Laurence car c’est moins fifille, c’est le féminin de Laurent et parce qu’il faut rester sur la même lignée que sa grande sœur, Claude.

Le père de Laurence et Claude aura eu deux filles. Lui qui rêvait d’un garçon n’aura pas cette chance et devra se contenter de deux pisseuses.

Laurence est une petite fille bien en chair, pleine de bonne humeur et de vie, contrairement à sa grande sœur qui est plutôt rabat joie.

Mais Laurence va être confrontée à la violence des hommes, elle enfant, lui vieillard, déjà un pied dans la tombe. Et de la famille. Mais on ne parle pas de ces choses-là. Pas encore, pas maintenant…

Dans un roman introspectif et sur plusieurs générations, Camille Laurens nous livre une société où le patriarcat est roi, où les femmes doivent rester à leur place et ne pas faire leur intéressante. Un roman dur et lumineux à la fois où l’autrice joue avec la langue française du début à la fin!

Coup de cœur!

Chez Gallimard Δ Commander

 

Une réflexion sur “Littérature française : Fille – Camille Laurence

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s