Littérature française : Les lendemains – Mélissa Da Costa

IMG_2424

Amande a vécu l’impensable : perdre son conjoint dans un accident de moto un soir de fête de la musique. C’est enceinte de 8 mois et habillée d’un jolie robe légère qu’elle voit débarquer deux policiers dans leur appartement. Ce qu’ils lui disent n’a aucun sens, son mari était parti pour rejoindre les jeunes de son travail à la MJC et devait rentrer tout de suite après.

Du retard de son mari, Amande a pensé à une altercation entre deux jeunes, à  un autre souci à régler mais rien n’aurait pu la laisser imaginer le pire.

De la morgue au sous-sol de l’hôpital à la salle d’accouchement où l’équipe médicale lui livre un bébé dont le cœur s’est arrêté, Amande vit les heures les plus dures et horribles de sa vie.

Alors elle part presque immédiatement et décide de poser ses valises dans la première maison qu’elle trouvera loin d’ici. C’est en Auvergne dans l’ancienne maison de Madame Hugues, décédée depuis trois ans, qu’elle va démarrer ce qui ressemble à une nouvelle vie. Volets fermés, téléphone éteint et nourriture sommaire, Amande devra pourtant donner quelques nouvelles à ses beaux-parents et ouvrir la porte à la fille de Madame Hugues venue débarrasser le grenier pour laisser plus de place à une femme qui n’est plus que l’ombre d’elle-même.

Sans aucune raison particulière, l’intérêt de Amande va se porter sur de vieux calendriers et agendas griffonnés par Madame Hugues et dont il est question de plants de mâches, de taille d’arbres et de fleurs, de salon de jardin et tout autre instruction pour entretenir méticuleusement le jardin de la maison auvergnate.

Que faire de toutes ces informations qui semble être comme un message laissé par l’ancienne occupante? Car il semble bien que le joli jardin de Madame Hugues ne soit plus qu’une friche, tout comme la vie de Amande actuellement…

Dans un roman doux et très touchant, Mélissa Da Costa nous transporte dans la tragédie vécue par Amande et dans sa nouvelle vie où elle doit tout réapprendre et où les lendemains sont les plus durs mais peut-être les plus déterminants…

Coup de cœur!

Chez Albin Michel Δ Commander

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s