Roman policier : Vaste comme la nuit – Elena Piacentini

IMG_1446

Après le suicide de son ancien chef de groupe et amant Albert Lazaret, Mathilde Sénéchal, Capitaine de police, se retrouve obligée de retourner dans le quartier de son enfance, pas très loin de Dieppe, pour élucider le drame qui s’est déroulé 30 ans auparavant.

Que s’est-il passé se jour là, le jour où Jeanne a disparu ? Et qu’est-elle devenue puisque son corps n’a jamais été retrouvé ? C’est-elle enfuit ? Ou, a-t-elle été tuée ? Personne ne sait, et pourtant Lazaret la pousse à trouver la vérité, celle qui peut-être lui donnera des explications sur son enfance, celle qui expliquera sa perte de mémoire, ou encore, celle qui lui fera comprendre sa peur de l’odeur de menthe, qui lui cause tant de crises d’angoisse.

Accompagnée de Pierre, son petit-ami, et d’Adèle, une adolescente de 13 ans qu’elle garde de temps en temps, elle retourne sur les traces de son enfance, là où tout a basculé. Mais remuer le passé n’est pas du goût de tout le monde.

Alors qu’elle redécouvre sa vie d’enfant et se lie avec son passé, Mathilde fait ressurgir des secrets vieux de plusieurs générations. Et plus elle avance dans ses découvertes plus elle comprend ce qui relie les quatre familles du quartier, ce qu’il s’est passé cinq générations plus tôt.

A travers un texte chargé d’émotions, l’auteur nous plonge dans un passé enfoui, où les secrets de famille représentent un passé douloureux, se répercutant sur toutes les générations qui suivent.

Coup de cœur !

Chez Fleuve Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s