Littérature étrangère : Dégels – Julia Philips

IMG_1268

Alyona, 11 ans, et Sophia, 8 ans, vivent dans la Kamtchatka. Un jour d’été, elles décident de se promener au bord d’une baie. Elles passent leurs journées ensemble, à faire le tour du centre-ville, à se raconter des histoires pour s’occuper.

Mais ce jour-là, Alyona remarque un homme pas loin d’elles, qui les observe. Pour ne pas faire paniquer sa sœur, elle ne lui dit rien. Et lorsqu’elle se retourne à nouveau vers l’homme, celui-ci a disparu.

Plus tard, alors qu’elles décident de rentrer chez elles, Alyona et Sophia tombent de nouveau sur cet homme mais celui-ci est blessé et leur demande leur aide pour l’accompagner jusqu’à sa voiture.

Ces deux sœurs ont disparut le 4 août. Un témoin affirme les avoir vu monter, avec un homme, dans une grosse voiture bleue ou noire et que cette voiture était impeccable. Mais cette description trop floue n’aide pas vraiment les enquêteurs qui estiment ne pas avoir un témoignage fiable.

Les mois défilent, et toujours aucune trace des filles…

Dans ce roman magnifique, nous suivons l’enquête sur la disparition des deux filles, à travers différentes femmes touchées de près ou de loin par cet évènement. Ces femmes, nous les découvrons sur un mois de leur vie. On voit alors ce qu’elles ressentent, à quoi ressemblent leurs vies familiales ou leurs relations amoureuses, et surtout la douleur et la difficulté qu’elles rencontrent pour se faire entendre.

Coup de cœur !

Chez Autrement Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s