Littérature française : Petit frère – Alexandre Seurat

IMG_0834

Il y a de ces histoires de famille qui ne laissent personne indifférent. Il y a les drames, les appels au secours, les rares moments de joie. Les cris, les pleurs, les larmes, les insultes, les coups.

Et puis il y a son petit frère, à lui, le narrateur. Une histoire vieille comme le monde mais qui ne passe pas inaperçue aux yeux de ceux qui sont concernés.

La drogue et ses ravages, des discours de sourd, l’incompréhension. La compréhension parfois, la compassion aussi. Et puis la mort. Alors tout est fini.

Dans Petit Frère, on découvre l’amour inconditionnel que le narrateur voue à son frère. Un amour si fort qu’il peut presque tout pardonner, qu’il peut essayer de comprendre, de trouver des solutions.

Mais un amour qui fait face à un mur. Alors il faut se remémorer, garder l’esprit vif, se mettre en tête des souvenirs de jours heureux. L’enfance, par exemple.

Petit Frère est une histoire de vie, d’amour, d’appel à l’aide et de corps qui n’est plus.

Dans un esprit de journal intime, Alexandre Seurat s’assoie avec nous à la table d’un troquet, enchaîne les clopes et nous raconte. Il nous raconte son frère, l’avant, le pendant et l’après. Tel un ami.

Coup de cœur!

 

Rentrée littéraire – Sortie le 21/08/2019

 

Chez Rouergue Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s