Littérature française : Cent millions d’années et un jour – Jean-Baptiste Andréa

IMG_0838

Nous sommes en France, en 1954. Stan est paléontologue, ambitieux et déterminé. Il a pour mission de grimper au sommet d’une montagne dans laquelle se cache, paraît-il, une espèce animale disparue depuis des centaines de millions d’années : un squelette de dinosaure.

Pour mettre à bien sa mission, Stan fait appel à deux scientifiques et camarades, Umberto et Peter. Stan, qui arrive en fin de carrière, voit cette expédition comme la chance de sa vie, la probable découverte qui pourra le mettre sous le feu des projecteurs dans ce monde si particulier de la science.

Mais ce voyage au milieu du froid, d’un paysage hostile et entouré de solitude et de précarité sera bien différent de ce que Stan imagine lorsqu’il se prend à rêver. C’est le genre de voyage qui ne laisse aucun répit au corps et à l’esprit. Le genre d’expédition qui nécessite une préparation physique et mentale sans faille. Le genre d’expédition peut-être trop extrême pour Stan…

Entre-coupé d’autodérision et de petites phrases aux allures de discours, le narrateur est confronté à ses souvenirs d’enfance, retranché telle une bête prise pour cible. Le voyage de Stan sera inattendu et le poussera dans ses retranchements d’homme brisé.

Dans ce roman aussi poétique que troublant, Jean-Baptiste Andréa nous emporte avec une belle réussite dans un univers décalé et inhabituel.

Coup de cœur!

Sortie le 21/08/2019 – Rentrée littéraire

 

Chez L’Iconoclaste Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s