Littérature française : Mémoire de fille – Annie Ernaux

IMG_7402

« J’ai voulu l’oublier cette fille. L’oublier vraiment, c’est-à-dire ne plus avoir envie d’écrire sur elle. Ne plus penser que je dois écrire sur elle, son désir, sa folie, son idiotie et son orgueil, sa faim et son sang tari. Je n’y suis jamais parvenue. »

Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Cette nuit aura des conséquences sur toute sa jeunesse. S’appuyant sur des souvenirs, des photos et des lettres écrites à ses amies, elle interroge cette fille qu’elle a été autrefois.

Ce livre est assez rapide à lire, mais peut être difficile pour des personnes qui ne lisent pas souvent, car l’auteure écrit de façon à ce que l’on retrouve le passé et le présent en même temps. On peut facilement se comparer au personnage principal, davantage si on est un(e) adolescent(e). On ressent son désarroi quand elle raconte sa jeunesse au fil des chapitres, elle ne comprend pas elle-même les choix qu’elle a fait étant jeune. J’ai beaucoup aimé le fait qu’on découvre une adolescente totalement différente de la femme d’aujourd’hui.

Par Khéo, élève au lycée Jean Monnet des Herbiers

 

Chez Folio Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s