Littérature étrangère : Tropique de la violence – Nathacha Appanah

IMG_7401

Moïse est un jeune garçon comorien né avec un œil vert. Abandonné par sa mère à Mayotte, c’est Marie, une infirmière, qui le recueille. Lorsque Moïse a quatorze ans, Marie meurt violemment et laisse son fils adoptif seul face à un monde rempli de violence et de misère. Il tombe sous la coupe d’un chef de gang, Bruce. Deux autres personnages prennent la parole dans ce roman choral, Stéphane, éducateur et Olivier, policier.

Je conseille ce livre car il nous apprend beaucoup de choses sur les problèmes géopolitiques à travers une histoire palpitante d’un adolescent de 15 ans confronté à la rude vie des favelas. Cela nous permet de percevoir de quelle manière pense un «criminel» et c’est intéressant.

Par Étienne, élève au lycée Jean Monnet des Herbiers

Chez Folio Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s