Littérature étrangère : Le paradoxe du bonheur – Aminatta Forna

IMG_7247

Ça commence par une histoire de loups et d’hommes, une histoire de rivalité, de pouvoir, de territoire…

Jean est américaine, spécialiste de la faune et la flore depuis des années. Elle a étudié les coyotes en long et en large dans son pays et se retrouve aujourd’hui à Londres pour comprendre le comportement des renards en milieu urbain.

Attila est un médecin de renommée mondiale qui a passé sa vie à parcourir le monde et qui, maintenant à la retraite, donne des conférences auprès des jeunes gens qui veulent en savoir plus sur la psychologie et l’humain.

L’un et l’autre ne se connaissent pas et n’ont rien en commun, en apparence.

Le hasard fait qu’ils se percutent à pieds lors de leur première rencontre. Puis va venir une deuxième rencontre, au hasard, puis une troisième. Puis leurs quotidiens vont se croiser et se mélanger. Mais ce hasard est-il vraiment un hasard?

Car finalement, l’un et l’autre étudient les autres, leurs comportements. Les animaux pour Jean, les humains pour Attila.

Alors qu’ont les autres que nous ne savons pas sur nous-même?

Voilà une histoire peu commune qui sait remettre les choses à leur place. Car Aminatta Forna nous propose ici un roman à la fois détente, parfois thérapeutique mais aussi rempli d’informations et de références actuelles et étonnantes qui font passer un excellent moment de lecture!

Coup de cœur!

Chez Delcourt Δ Commander

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s