Littérature française : La toile du monde – Antonin Varenne

IMG_6210

Paris, 1900, lors de l’Exposition Universelle. Aileen Bowman est une jeune journaliste qui arrive tout droit des États-Unis afin de couvrir l’Exposition au nom du journal pour lequel elle travaille. En parallèle, elle va devenir chroniqueuse pour un journal parisien féministe et quelque peu houleux, La Fronde. Vêtue de ses bottes de cuir, de ses pantalons et d’une bonne dose d’indépendance, Aileen est bien loin des standards féminins de l’époque, elle qui a vécu et grandit dans un ranch au cœur des immenses plaines du Nevada.

Et pourtant, une nouvelle vie démarre pour elle à Paris, entre rencontres inattendues et soirées mondaines. Un nouveau rythme qui va venir chambouler la vie de ceux qu’elle rencontre mais aussi la sienne. Entre héritage familial et mœurs sociaux, Aileen et les autres vont devoir s’apprivoiser.

Quel roman! Antonin Varenne nous plonge sans commune mesure dans un Paris d’avant guerre qui fait rêver… Ici, Paris y est bien LA capitale du monde, de la mode, de l’amour et de l’art! On y croise les grands de ce monde, des peintres, des ingénieurs, des révolutionnaires, principalement des hommes bien entendu. Alors que ce roman a bien un quelque chose de très féministe! Dans une écriture à la hauteur du décor qui nous est offert, l’histoire de Aileen est un joli clin d’œil au monde dans lequel nous vivons depuis quelques années.

C’est un immense coup de cœur!!!

Chez Albin Michel Δ Commander

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s