Littérature étrangère : Homo Sapienne – Niviaq Korneliussen

IMG_4575

Nous sommes à Nuuk, la capitale du Groenland. Il y a Fia, Ivik, Sara, Arnaq, Inuk, et les autres aussi. On va suivre tous ces jeunes gens dans leurs vies respectives faites de sorties et de soirées, bien loin d’un Groenland sauvage et dur comme on peut l’imaginer.

Fia est le point central de ce livre car c’est par elle que tout commence. Elle qui est en couple et malheureuse, elle qui se voile la face depuis plusieurs années sur une chose essentielle.

Chaque personnage a son chapitre puisque chacun est unique et chacun nous livre un bout de vie.

Niviaq Korneliussen nous offre là un roman infiniment beau mais lourd de brutalité qui va bien au-delà d’une simple histoire qui commence ici et s’arrête là. C’est une leçon de vie sur soi, sur les autres, sur notre rapport aux autres, sur ce dont on est capable pour ne plus être vraiment soi. Car il s’agit là des apparences. Et d’amour, des amours inconditionnels.

Ravie de découvrir un roman qui nous vient de ce pays lointain.

Chez La Peuplade Δ Commander

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s